Et de sept

Il y a un an nous passions notre première soirée en amoureux depuis ton retour, depuis la naissance de notre petit dernier. Je suis un peu nostalgique de celle que j’étais ce jour là, heureuse, naïve, presqu’arrogante, elle me manque un peu parfois celle que j’étais ce jour là.
Quelle année que celle qui vient de s’écouler… Sûrement la plus éprouvante, et pourtant la seule que nous avons passée ensemble, entièrement.

Sept ans, l’âge de raison ! On entend souvent qu’il y a un cap des sept ans dans les couples, alors notre septième année nous l’avons vécue dans la tempête, pas d’autres mots. Pas en qualité de couple, mais en tant que personne, Thierry et Morgane, en tant que parents de nos cinq enfants dont un qui n’est plus là, un qui nous a pris tellement d’énergie par son absence si inattendue. Mais nous avons fait face, ensembles, d’ailleurs le jour des obsèques de notre Valou c’est ce qui nous a été dit « votre force c’est votre couple », et c’est vrai. Nous avons continué à prendre du temps tous les deux, en amoureux, des petits moments pour un dîner, faire quelques magasins, nous balader, parler, rire et pleurer.

rrem

Cette année, depuis le 8 juin 2019 nous l’avons vécu à deux, c’est la première année complète que nous passons ensembles, et je ne sais pas quand sera la prochaine… Mais je peux dire qu’elle nous a vraiment été profitable à bien des égards. Quelle joie de le voir chaque jour et presque chaque soir. De pouvoir me reposer, parfois trop, sur lui pour la première fois depuis que nous sommes mariés. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une chance non plus… Néanmoins j’ai véritablement apprécié ces mois écoulés.

Cette année nous avons tellement évolué, changé, nous nous sommes beaucoup rapprochés. C’était nécessaire, indispensable même ! Il nous a fallu nous connaître dans nos silences les plus douloureux, ceux qui n’ont besoin d’aucun mot. Il a fallu écrire un nouveau livre, une nouvelle partition, il y a eu un avant et un après. Si semblables et pourtant si différents. La tristesse la plus profonde, puis connaître à nouveau un bonheur sûrement plus intensément encore. Heureusement, la mort n’arrête pas l’amour, si c’était le cas ce serait tellement triste, un morceau de chacun de nos deux cœurs étant au carré des anges à quelques kilomètres de chez nous. Lui, mon mari depuis sept ans donc maintenant, ne m’a jamais semblé si fort et si fragile que ce matin du 16 juillet en portant le tout petit cercueil blanc, 70 centimètre précisément. Et cet élan de vie, ce désir de vie, si fort qui nous a poussé fort à vouloir redonner la vie justement. Et puis, ce bébé est là avec un papa vraiment présent, mon soutien. Nous sommes encore plus investis à deux je crois, l’haptonomie pour la première fois, un nouveau projet d’accouchement à domicile…

Je voudrais tant qu’il sache à quel point il est le pilier de notre vie à nous huit ! il me suit dans chacun de mes nouveaux délires, chacune de mes envies beaucoup plus calme et apaisé, il panse mes blessures si profondes, il m’aime pour deux. Et surtout il est le papa comblé de notre tribu, deux grands garçons qui rêvent de sous-marins eux aussi j’en suis convaincue ! et aussi deux jolies fillettes qui sont fans de leur papa, deux petites filles au tempérament sacrément bien trempé de bretonne pure beurre.

Si tu savais… Sept ans c’est court mais ça peut être long. Et pourtant, avec lui, avec Toi ce sont des sept années de bonheur, six enfants aimés, attendus, câlinés. Des nuits sans sommeil, compter les mois, les semaines, les jours, les heures et même les minutes. Comme ce 8 juin 2019 pour lequel j’étais plus impatiente que le jour de notre mariage, sûrement la joie de présenter notre dernier né dont j’étais si fière. Et vivre ces attentes avec les « grands », les accompagner, les aider, les aimer pour deux. Et rire tous ensembles, lorsque le grand s’émerveille devant sa plus jeune sœur et rit de chacune de ses pitreries jusqu’à en pleurer et nous entraîner dans son moment de joie. D’ailleurs, ils nous entraînent tous dans leurs moments de joie c’est ça la merveille des enfants !!

Alors, merci encore mon Titi pour notre vie.

Je t’aime 💜

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s