Sixième grossesse : huitième mois.

Bonjour bonjour,

Au moment où je posterai cet article il me restera moins d’un mois avant la rencontre avec Bébé ! Whaou !!!

Ce mois a débuté durant mes vacances à la montagne. Du coup j’avoue qu’entre l’essoufflement et les contractions je n’en menais pas large, j’ai quand même vraiment apprécié mes quelques jours loin de la maison avant la dernière ligne droite. Être en famille, chez ma sœur, dans cette région que j’aime tant me fait un bien fou à chaque fois ! A partir de ces vacances j’ai eu les oreilles qui se bouchaient tout le temps ou presque, c’était extrêmement désagréable car je n’entends rien quand on me parle…

En rentrant à la maison, le lendemain j’ai eu le soir d’énormes douleurs dans le bassin, au point d’avoir du mal à marcher. J’ai regardé un peu sur internet et à priori c’est normal, je ne me rappelais pas avoir déjà ressenti ça mais mon mari m’a dit que pour la quatrième ça avait été similaire. Ce qui est sûr c’est que j’ai eu hâte à ce moment là d’atteindre la fin de la période de prématurité !! Je pense aussi que les six heures de voiture n’ont pas aidé mon bassin à se tenir correctement.

Après le retour, j’ai pu profiter de la piscine pour bien me rafraîchir, tous les jours ou presque et seule ou avec les enfants en leur explicitant bien de ne pas mouiller les cheveux de maman !! Ce qui n’a eu aucun effet sur leur folie une fois dans l’eau… J’ai également repris le sport avec l’elliptique et le tapis de course uniquement en mode « marche » car hélas je ne suis plus vraiment capable de courir surtout au regard de la chaleur.

Les enfants ont commencé à parler énormément du bébé, de « l’après naissance », des câlins qu’ils lui feraient, et de la naissance son déroulement etc… Nous avons eu énormément d’échanges sur le sujet et chacun a pu s’exprimer.

J’avoue que jusqu’ici j’avais hâte d’accoucher pour rencontrer Bébé que je suis véritablement impatiente de découvrir physiquement, à présent j’ai hâte d’accoucher pour enfin me retrouver moi même… J’aime être enceinte, surtout que cette grossesse particulièrement c’est très très bien passée, mais à présent je rêve de pouvoir courir, m’habiller comme je veux, ne pas avoir de douleurs lombaires ou sciatiques.

A partir de 34 SA j’ai ressenti le besoin de faire du ménage dans la maison en profondeur. Ça m’a pas mal surpris, normalement ça m’arrive deux semaines après. Et donc le jour même des 35 SA j’ai eu la désagréable surprise de voir que j’avais perdu une partie du bouchon muqueux. Après en avoir parlé à deux sages-femmes, elles m’ont conseillé de me calmer sur le ménage et passer plus de temps en position horizontale. Et je dois bien reconnaître que mes contractions se sont apaisées, Bébé est remonté grâce à l’haptonomie. Moi qui n’avais jamais eu peur d’accoucher en avance je ne cache pas que cette fois j’ai vraiment fait attention et j’ai compté les jours ! Je sais qu’à 35 SA le bébé va bien, mais ça ne me réjouissait pas pour autant de risquer la néonat. D’autant qu’un accouchement à domicile est interdit avant 37 SA et je ne compte prendre aucun risque ni pour l’enfant ni pour moi.

On s’est autorisé une sortie quand même.

J’ai appris aussi que si j’accouche en septembre ce ne sera pas la sage-femme qui m’a suivi qui m’accouchera, j’ai donc pris rdv début août avec celle qui potentiellement m’accompagnera le jour J. J’ai également eu un numéro pour commander un « kit naissance » au cas où pour réanimer Bébé et/ou maman. Pour le 5ème je n’avais pas eu besoin de passer cette commande, la sage-femme ayant tout elle même. Je les ai appelé début août aussi afin de convenir d’un rendez-vous et tout réceptionner comme il fallait.

J’ai eu mes derniers rendez-vous de grossesse, dont celui avec les deux accompagnantes qui se relaient pour les AAD. C’était un chouette moment durant lequel elles m’ont posé des questions sur ma vision des choses, de mon accouchement… Et elles m’ont proposé de prendre contact avec une photographe pro qui vient faire des photos d’accouchements à domicile de façon non payantes pour le moment. Et je t’avoue que pour ce sixième bébé je suis mais alors carrément emballée à l’idée d’avoir des souvenirs magnifiques jusqu’à la fin de nos jours. J’ai eu la joie pour le cinquième d’en avoir quelques unes faites par l’accompagnante et je les regarde avec beaucoup d’émotions encore aujourd’hui. Deux jours après j’ai eu mon dernier rendez-vous avec la sage-femme, DERNIER RENDEZ-VOUS ! c’est dingue !

J’ai également eu mon rendez-vous avec l’anesthésiste qui bien entendu m’a dit à quel point elle désapprouve les accouchements à domicile, ça m’agace un petit peu et d’elle même m’a donc dit que manifestement je ne changerais pas d’avis donc les « recommandations » étaient inutiles. Effectivement !

Et voilà, c’est presque la fin de ma grossesse, lorsque je publierai l’article du dernier mois de grossesse Bébé sera dans mes bras.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s