#stillborn

Il y a peu j’ai découvert le hashtag stillborn sur Instagram pour les bébés morts nés ou pour les parents qui vivent un deuil périnatal. J’ai également appris les limites temporel de ce qui est considéré comme la période du deuil périnatal au sens médical du terme, je suppose.

Le deuil est considéré comme périnatal à partir de la grossesse à 28 semaines d’aménorrhées jusqu’à 7 jours après la naissance. Donc, je croyais en faire partie, mais non. Qu’importe ce n’est clairement pas le plus important. Pour en revenir à ce hashtag je l’ai découvert grâce à une amie et j’ai eu la curiosité d’aller voir. Il y a des photos difficiles de bébés morts. Alors si tu veux aller voir tu sais maintenant que certaines photos sont douloureuses à regarder.

Au tout début je me suis demandée pourquoi partager ces photos et surtout sur Instagram. J’ai fait des photos de mon bébé le 13 juillet 2019 et je ne les ai montré qu’à une seule personne et c’est tout. Pourquoi alors ? Et bien quelques secondes plus tard j’ai réalisé que c’est un droit. Lorsqu’on devient parent on a tendance à inonder nos proches via les réseaux sociaux, entre autre, de photos de notre nouveau né dont nous sommes si fiers. Et d’ailleurs je suis la première à envoyer des photos de mes nouveaux nés à mes proches. Alors même si le bébé est mort né ou meurt peu de temps après je pense que les parents peuvent être fiers malgré tout. Il ne s’agit pas d’exhibition, juste montrer la vérité, en tout cas je suppose.

Les photos de notre petit garcon post mortem je les ai faites pour moi, pour les jours où je doutais même qu’il soit né. Pour me souvenir de lui à ce moment là même si ces photos sont difficiles à regarder. Il ne fait pas peur, on dirait qu’il dort, elles sont douloureuses pour moi parce que je le préférais bien vivant c’est évident. Je les ai faites également pour nos enfants, si un jour ils en ressentent le besoin quand ils seront plus grands je pourrai leur montrer. J’aurai voulu en faire d’autres le jour de l’enterrement alors qu’il était enveloppé dans le châle en laine

Quand nous sommes allés au pompe funèbre le lendemain de sa mort, celui qui serait le maître de cérémonie nous a dit qu’il verrait avant nous Valou et nous dirait lui si c’est une bonne idée que nous le voyions car parfois c’est, paraît-il, trop difficile si l’autopsie a défiguré le bébé. Par « chance » notre fils avait été épargné et nous avons pu le voir. Ce monsieur nous a même dit « votre Bébé est magnifique ». Pour être très sincère, à ce moment là ce n’était plus lui et je ne l’ai pas trouvé beau. Et pourtant, pourtant, quand je regarde les photos du hashtag, très très souvent je me dis que finalement oui, il était beau notre bonhomme !

Aujourd’hui, je partage ces mots pour faire vivre ces bébés, morts in-utéro, morts nés, ou quelques heures/jours plus tard. Oui ils ont existé ! Quand on nous demande combien d’enfants nous avons j’ai toujours le sentiment de mentir, si je réponds 5 c’est Valou que je mets de côté, si je réponds 6 ça laisse sous-entendre que le matin je m’occupe de six enfants, ce qui est faux. Je n’ai pas de réponse à donner hélas… Avec les années j’arriverai peut-être à donner une réponse qui me satisfera et ne mettra personne dans l’embarras.

Et toi, tu connaissais ce hashtag ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s