Et Chouchou a fêté 6 mois

Bonjour bonjour,

Pendant ces vacances nous avons fêté les six mois de Bébé. Je n’en reviens pas que ça fasse déjà la moitié d’une année qu’il est avec nous. C’est un bébé si joyeux. Il nous comble tous de bonheur !

Ce derniers mois, sans son papa nous avons vécu bien des choses, des vaccins, des retournements, sacrement gigoter.

Nous avions commencé la diversification alimentaire dans la joie et la bonne humeur (ou presque) le mois précédent, nous avons donc continué. Il préfère très nettement la pomme à la carotte même s’il commence à ouvrir de plus en plus volontier la bouche. Et si au début il suçait son pouce systématiquement entre chaque cuiller ce qui me mettait hors de moi à coup sûr, il ne le fait à présent que lorsqu’il en a marre, ça sonne la fin de la purée de façon générale pour passer à la compote.

J’ai pris quelques notes d’ailleurs, le 18 février premier retournement et un sourire ravageur empli de fierté. Il n’était pas très pressé et je dois bien avouer que moi non plus pour des raisons qu’aujourd’hui je vais garder pour moi. J’ai même eu la joie d’envoyer un message au papa qui l’a reçu juste avant de fermer le panneau de la boîte noire alors qu’il était à quai pour quelques heures. Et bon sang que ça fait du bien.

Il s’amuse vraiment avec les grands à présent, les filles ne le lâchent pas tellement depuis sa naissance, mais les garçons viennent plus volontiers jouer avec lui depuis quelques temps. Il s’accroche aux poils de Liberty dès qu’elle est à portée de mains, et elle se laisse faire… Évidemment je veille, et je sauve le chat régulièrement mais elle vient se mettre si proche de lui que j’en viens à me demander si ça ne lui plaît pas finalement. En réalité, elle aime les bébés je crois.

Le 23 février ce coquin a commencé à littéralement me « croquer » les seins j’avais peur de lui donner à manger tant j’ai eu mal. Quelques jours après j’ai eu le rdv pédiatre et je lui ai expliqué, il m’a conseillé de ne pas rire malgré son sourire à lui parce qu’il prenait ça pour un jeu. Le repas suivant je l’ai « grondé » en lui expliquant que ça me faisait très mal et que s’il recommençait j’allais donc arrêter l’allaitement car c’est bien trop douloureux. Depuis il n’a plus recommencé. Affaire à suivre…

Pour dormir, sur le ventre oui je sais que ce n’est pas ce qu’il faut mais il faut bien qu’il dorme et nous aussi. Bref, pour dormir à présent il prend Doudou, il attrapé les pattes, et un gros câlin, le pouce et il s’endort. C’est tellement adorable ! Depuis la photo j’ai retiré la tresse de lit car il avait tendance à se mettre la tête dessous, le coquin, et le ciel de lit parce qu’il tirait dessus pour le mettre à la bouche.

Et quelques jours après ce rdv et les vaccins donc monsieur Chouchou a commencé avoir de la fièvre et bon sang la galère. Le premier jour il ne voulait pas dormir, pas trop manger, il pleurait… Après un bain, un massage, une tétée je lui ai donné du doliprane et nous avons donc passé une bonne nuit. Il a gardé cette, petite, fièvre plusieurs jours et au moment où j’écris ces lignes plus rien à déclarer.

Il n’a pas beaucoup grossis ce dernier mois, il paraît que ça arrive lorsqu’on commence la diversification. Je dois tout de même reconnaître que ça ne me plaît pas beaucoup, et bien qu’il ne me semble pas manquer de lait j’ai recommencé à boire de la tisane d’allaitement et prendre des compléments alimentaires spéciaux pour elle.

En parlant d’allaitement, je peux dire avec peut-être un peu d’orgueil, inutile j’en conviens, qu’il est celui que j’aurai officiellement allaité le plus longtemps. En effet, j’avais allaité ma troisième six mois mais il était arrivé qu’elle ait des biberons de lait artificiel, pas lui. Pour être honnête je n’ai pas spécialement envie de m’arrêter pour le moment, il ne semble pas non plus se lasser alors on continue. Et je suis fière de nous deux !

J’avais envie de partager une discussion avec nos enfants le jour des 6 mois. Nous étions à table, mon deuxième m’a demandé dans quelle pièce de notre maison il était né je lui ai expliqué qu’il est né à l’hôpital lui. Sa réponse m’a frappé de lucidité : ah bon, tu étais malade pour aller à l’hopital. Je me suis trouvée un peu bête et je lui ai expliqué que non, mais que peu de sages-femmes aidaient les mamans à mettre au monde les bébés à la maison. Et sans que je n’ai rien vu venir j’ai du montrer les photos de la naissance de leur frère afin qu’ils comprennent où et comment sortent les bébés. Ils étaient fascinés ! Je dois bien avouer que je suis, toujours, plutôt fière d’avoir répondu correctement à leurs interrogations.

Pourquoi avoir montré la naissance de leur petit frère, et donc me montrer moi ? Tout simplement parce que je n’ai rien trouvé d’autre qui réponde correctement à leurs questions. Ils ont pourtant des livres, mais rien ne montrant correctement par des dessins ce que je voulais qu’ils comprennent. Cela dit, la barrière de l’écran leur a permis de ne ressentir aucune gêne à mon grand soulagement.

Voilà pour le bilan des six mois de Bébé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s