Les derniers mois chez moi :

Bonjour bonjour,

Ça fait longtemps que je n’écris plus aussi régulièrement par ici. Mon mari est parti début février, puis comme tout le monde il y a eu le confinement chez moi aussi. Il y a eu cinq enfants à occuper, et pas mal de soucis à gérer. Pendant trois semaines il y a eu ma mère à la maison, et son chien aussi, et oui le chien a eu une grande importance tu le liras un peu plus loin.

Le 12 mars j’ai du emmener mon brave Maine Coon chez le vétérinaire pour une énorme gastro, il se cachait j’ai eu hyper peur de le trouver mort le matin. Et bien il vient de récidiver, cette fois je n’ai pas attendu et j’ai pris rendez-vous de suite pour mon matou. Visiblement c’est trois fois rien pour ce coup-ci. Tant mieux !!

Le changement d’heure a rimé avec changement de comportement de ma marmaille. Ils n’avaient jamais été aussi pénibles aussi longtemps, c’était de l’inédit ! Je dois dire que globalement depuis le départ de mon mari ils m’en font voir de toutes les couleurs. Et pour être honnête si je n’étais pas leur mère je me dirais qu’ils sont à la limite de la mauvaise éducation. Mais, comme je suis leur mère je sais ce qu’il en est…

Je me suis rendue compte un dimanche matin que mon grand avait tenté de mettre le feu au lustre de ses sœurs alors que je lui avais formellement interdit de toucher à la moindre allumette tout comme fouiller dans les tiroirs des différents buffets de la véranda après la création d’une carte au trésor plus vraie que nature. Un samedi j’ai vu que mon deuxième avait fait pipi dans la chambre de ses sœurs aussi, et le simple fait de lui demander fermement de nettoyer l’a fait pleurer. Mon deuxième toujours a fini de trouer son dernier pantalon encore potable. Il n’aura donc plus de pantalons mais des shorts ou bermudas été comme hiver.

Mon fils aîné s’est fait mordre par le chien de ma mère qui l’avait clairement pris pour cible dès son arrivée. Heureusement plus de peur que de mal mais bonjour la frayeur ! Oui c’est un chien éduqué, non mon fils ne l’avait pas embêté et oui, nous cherchons toujours pourquoi. Mon fils a été hyper choqué et traumatisé, depuis il se tient à bonne distance de tous les chiens que nous sommes susceptibles de croiser dans la rue. Et il y en a beaucoup, des chiens par chez nous !

Enfin, la dernière en date pour le moment, ma Poupe (numéro trois) s’est sauvée pendant « la sieste ». Elle a fugué ! A quatre ans et demi elle est partie et je n’ai rien entendu. Heureusement que ma voisine était dans son jardin à ce moment là. Elle a stoppé net les projets d’évasion de ma fille, je n’ose imaginer ce qui aurait pu se passer dans le cas contraire. Car en temps normal pour tous les trucs pas importants, les autres rapportent, bien que ce ne soit pas autorisé, autant là, bien qu’ils l’aient vu partir aucun n’a eu idée de me prévenir. Après explications, elle voulait aller chercher son papa.

Je passe sur les disputes a grands renforts de « maiiiisheu arrêêêtheu » et aussi « maman xxxxx et ben il a… » qui se soldaient pas un « je m’en fiche! » ferme et limitait les revandications.

Dimanche juste avant la reprise de l’école j’étais un peu au bout du rouleau niveau moral et en voyant mes larmes un couple d’amis nous a invité à dejeuner. Leurs enfants beaucoup plus âgés se sont occupés de mes grands à moi, je n’ai eu que Chouchou à gérer et encore pas pour tout. Ça m’a reposé et revigoré pour affronter les prochaines semaines. L’apéro devant la piscine, un repas hyper simple mais un temps partagé avec des amis était vraiment la seule chose dont j’avais besoin !

Rassure toi, il y a quand même eu des trucs cool aussi, les voir se faire des bisous, des câlins, de l’entraide et pas juste pour les bêtises. Aider Quellou à s’habiller, dire à l’autre combien il est beau habillé ou coiffé de cette façon. Ils m’ont aidé moi dans les tâches ménagères, notamment l’aspirateur pour lequel les garçons surtout sont passés maîtres. Bébé a sorti des dents aussi, et manifestement il y en a d’autres qui se précipitent au vu de ses joues et de sa température mais aussi de ses pleurs. Mon petit mari a fait escale pendant ce laps de temps, pas à Toulon, mais il nous a gentiment fait livrer des sushis pour nous faire plaisir. C’était trop sympa de sa part ! Et ma Quellou ne porte (enfin) plus de couche en journée ! Ça c’est vraiment trop bien.

A l’inverse, un truc tout bête mais qui m’a un peu miné le moral, même si je suis d’accord il y a pire dans la vie. Un soir j’ai passé commande dans un restaurant mythique de Toulon, une vieille enseigne de la ville. Et comment dire, c’était tout simplement ignoble à tel point que nous avons jeté l’assiette de ma mère sans la manger. Ce devait être des lasagnes de saumon, cela dit nous ne sommes pas sûres du tout qu’il s’agissait de saumon, quoi qu’il en soit il n’y avait pas de béchamel, en revanche ça baignait dans l’huile et le gras. C’était infâme ! J’étais tellement dépitée que je n’ai même pas fait de photo. Donc je ne mangerai plus jamais dans ce restaurant que ce soit sur place ou à la maison. En gros, j’ai mis douze euros à la poubelle, sans compter le dessert qui devait être un tiramisu, sauf que c’était entre la pannacota et le tiramisu. Enfin, vraiment ce n’était pas terrible et je suis, toujours aujourd’hui, extrêmement mécontente.

Voilà, j’ai sûrement oublié des choses ou choisi de ne pas tout dire à propos de ce que j’ai vécu ces dernières semaines voire derniers mois. Voilà la raison de mon silence un peu forcé par ici.

Et toi, ça c’est bien passé ce temps à la maison ?

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Amice dit :

    Bonjour Morgane, il faut absolument éloigner le chien, qui n’a visiblement pas compris quelle est sa place chez toi. Il est peut-être dressé ainsi que tu l’évoques mais il reste que les enfants sont en danger, il est de ta responsabilité de les protéger. J’espère que ton grand pourra consulter quelqu’un pour évoquer ses peurs, une telle agression laissant également des traces psychologiques. Devoir vivre auprès du chien doit être un calvaire pour le petit.
    Amitiés de Kiel
    Amice

    J'aime

    1. Coucou Amice
      Il est reparti dans sa maison, heureusement ce n’est pas mon chien. Le grand bonhomme a pu parler, raconter son histoire devant la classe à la maîtresse… Il va mieux à présent.
      Je t’embrasse

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s